Arcil, louer pour conserver une longueur d’avance

Projet en bref
  • 100 000 et 250 000 euros d’équipements financés en location évolutive
  • 10 ans de location financière
  • Une trésorerie préservée pour embaucher de nouveaux ingénieurs
  • Un parc à jour et maintenu sans la responsabilité du suivi administratif
  • Des démarches simplifiées
  • 1978 Date de création d'Arcil
  • 350 collaborateurs

Arcil, filiale de Synerlink, adepte de la location financière

Arcil est un adepte de la location financière depuis dix ans. Un choix qui s’adapte aux petites et grandes entreprises et qui repose sur un principe simple : investir sur l’essentiel, les hommes, et louer ses équipements pour disposer du meilleur, tout le temps.

Rester leader de son marché, tel est le leitmotiv de la société Arcil. Spécialiste de la conception et de la fabrication de thermoformeuses pour l’emballage de produits alimentaires, au sein du groupe Synerlink, Arcil investit largement dans sa R&D pour conserver toujours une longueur d’avance vis-à-vis de ses concurrents. Mais la société doit aussi mettre à disposition de ses 60 ingénieurs un équipement de pointe. “Nous avons choisi la location financière évolutive afin d’utiliser notre trésorerie pour embaucher de nouveaux ingénieurs plutôt que d’acheter nos équipements informatiques”, retient Bernard Sirieys, Directeur administratif et financier de la société Arcil.

Chaque année, c’est entre 100 000 et 250 000 euros d’équipements financés en location évolutive. L’objectif reste d’avoir un matériel de haute performance notamment pour le bureau d’études, tout le temps. “Avec la location, nous avons continuellement un parc à jour et maintenu sans nous occuper d’un suivi administratif long et sans valeur ajoutée. C’est un vrai avantage”, conclut Michel Thibault, IT manager chez Arcil.